Calzadilla de la Cueza – Sahagun

01.05.06

Fête du travail mais pas du pèlerin. Nous allons à Sahagun, à peu près 25 kms de l’endroit où nous sommes.
Il est 8h15, le petit déjeuner absorbé et la note payée : Euros 79.60 pour la nuit deux déjeuners, deux dîners et deux cafés plus deux petits déjeuners.
Départ à 8h15. Nous descendons la rue unique et marchons vers l’Ouest.
Nous nous faisons piéger pour la première fois par ces flèches que nous devons suivre absolument mais qui, dans certains cas dont le nôtre, nous font faire un petit détour dans le but unique de vous faire passer devant un bar, quitte à rejoindre le véritable chemin plus loin.
Nous verrons quantité de ces détours au fur et à mesure que nous avancerons vers notre destination.

Nous longeons, pour changer un peu, la N 120 sur laquelle il y a très peu de circulation, fête du travail oblige.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le chemin est agréable, moins monotone que la veille car un peu plus bosselé même s’il est assez caillouteux. Les plaines alentours sont immenses et nous pouvons voir, au loin,à droite, c’est-à-dire au nord, les montagnes Cantabriques.
Nous croiserons quantité de pigeonniers de différentes formes et de différents états de conservation.
Nous ferons l’impasse sur la Chapelle de l’Ermita de la Virgen del Puente que l’on voit du bord de la route nationale que nous suivons sur les deux derniers kilomètres car nous sommes fatigués et il fait chaud. La tendinite, aussi est fatiguée, et à chaud !

0442

Nous arrivons à l’hôtel « la Codorniz » où nous avons réservé. Accueil distant, on a l’habitude. Chambre quelconque pour 46.80 euros.
Notre rituel effectué, nous descendons déjeuner car il est l’heure. Nous sommes arrivés en ville à 14h et il est 15h. Repas pèlerin à midi et le soir pour des prix différents. A midi, pour deux 18.68 euros et le soir 17.76, va comprendre !

Après-déjeuner, nous tenons une réunion stratégique : l’étape de demain.
Le guide nous annonce une étape de 37 kilomètres. Honnêtement, avec une tendinite qui, même si elle semble stabilisée, se fait encore bien sentir, je ne me sens pas d’attaque pour faire cette distance, surtout avec le soleil qui est de la partie. L’étape suivante fera 18.7 kms jusqu’à Léon où nous prévoyons une nouvelle halte de deux nuits. Le total de ces deux étapes fait 56 kms que nous ne pouvons couper en deux tronçons égaux de 28 kms qui nous conviendraient. Il faut tricher un peu. Puisque la chance fait que nous avons une gare à Sahagun et que la gare dessert El Burgo Ranero qui se trouve sur le Chemin à 18kms de là, nous irons là-bas en train et filerons directement sur Léon, à partir de la gare d’El Burgo Ranero. Puis, à 8kms de Léon, nous prendrons un de ces bus locaux ou régionaux que nous voyons fréquemment sur les nationales. Cela nous fera une étape de 30kms avant le repos nécessaire. Accord total sur le projet, nous allons à la gare et, bonne surprise, il y a un train à 8h45 le lendemain !
La nuit sera bonne et tranquille

www.hostallacodorniz.com