Louvié-Juzon – Oloron Ste Marie

Dimanche des Rameaux.
Petit déjeuner agréable après une nuit calme.
Nous quittons notre hôtesse qui s’est avérée être bien aimable.
Il est 8h40 et il fait très beau. Le temps est magnifique, pas de pluie.
Nous franchissons le Gave d’Ossau dans le village et direction Arudy par Izeste.

0387

L’air est frais, tout va bien, le pied est léger et le sac sait se faire oublier.
Nous traversons Izeste par la route en passant devant de belles maisons anciennes.
Puis, à Arudy, nous prenons la route de la Forêt de Bages comme nous l’a recommandé notre hôtesse. D’ailleurs, le Véron aussi indique cette route.
Bien calme, bien agréable. Ensuite une montée interminable, peut être 8 kms, avec une particularité assommante pour un marcheur c’est d’offrir une succession de virages courts et rapprochés qui cassent les jambes des pèlerins tentés de couper les virages pour gagner de la distance. Cela n’en finit pas.
Une petite route sur la droite nous annonce Oloron-Sainte Marie à 10 kms par Ersus.
Toujours de la montée même si les croupes sont quelque peu modérées par rapport à celles que nous venons de franchir ce matin. Néanmoins, nous marchons dans un environnement bien tranquille.
A midi 40, nous nous arrêtons sous un abri-bus qui offre un banc où nous pouvons reposer nos jambes, en mangeant notre déjeuner

Et c’est reparti ! Arrivée à Oloron par la belle et calme place St Pierre qui domine la ville. Nous descendons en ville sous le soleil, franchissons le gave d’Aspe, et remontons vers l’office du tourisme qui est fermé le dimanche. Je vois un panneau publicitaire annonçant un hôtel trois étoiles « Château-hotel » Alysson. Pas d’hésitation, on y va. Pour le trouver, nous marchons sous le soleil sur une sorte de voie rapide lorsque je demande à un couple de promeneurs qui me dit que nous tournons le dos à l’hôtel.
Ils nous remettront dans la bonne direction.
L’hôtel est sur le bord d’une rocade mais notre chambre donne sur un parking calme. Chambre sans surprise. Dîner sans surprise. Rien noter de particulier si ce n’est la serveuse qui est absolument très sympathique et commerçante.
Avant, j’avais pris une bière dehors en terrasse au soleil pour rédiger quelques notes. Soudain un grand coup de vent, puis le déluge. Cela a duré jusqu’au matin. Il doit s’agir de la pluie dont nous avons été « menacés » lors de notre étape à Juzet d’Izaut et qui n’est pas tombée…
Heureusement que nous n’étions pas sur le chemin !
Etape coûteuse : 185 euros !

www.alysson-hotel.fr