Aigues-Mortes – Palavas les Flots

Départ à 8h 30 pour ne pas changer nos habitudes.
Traversons Aigues-Mortes pour gagner la départementale 62.

0291

Nous longeons cette route dans les mêmes conditions de trafic qu’hier, mais nous sommes reposés, ce matin.

0292

Nous découvrons des flamants roses et quantité d’oiseaux. Il y a moins de trafic qu’hier. Un couple vient vers nous en vélo et s’arrête à notre hauteur. La dame dit qu’elle a repéré les coquilles st jacques qui ornent nos sacs, tout à l’heure, en roulant en sens inverse et elle souhaitait nous encourager ; elle nous dit qu’ils (son mari et elle) ont fait le chemin jusqu’au Somport une année, etc.. Cet arrêt nous a bien fait plaisir et il augure d’une étape bien agréable.

0295

En effet notre route nous conduit vers le Grau du Roi puis la Grande Motte dont nous longeons le bord de mer pendant plusieurs kilomètres sans avoir à subir de trafic automobile.

0298

Puis nous abordons Carnon Plage que nous rejoignons en partie par la plage qui est plate et bien large. Le sable dur supporte bien nos poids de corps et de sacs. Il fait toujours beau et chaud et nous avançons sans problèmes.
L’entrée dans Carnon par la route est un peu lassante et la fatigue se fait sentir. Nous tombons sur un petit restaurant qui sert des plats bien sympathiques. Nous optons pour une table en terrasse, enlevons les chaussures, commandons à boire et des sardines grillées. Une halte reposante et bien comme on les aime. Simplicité et bonne table.

0300

0301

Encore quelques kilomètres à tirer sur la route et nous voici à Palavas les Flots.
Hôtel sans charme, chambre sans charme, fatigués et trouvant les restaurants sans charme.
Il aura fallu se faire violence pour entrer dans l’un deux après je ne sais combien de tours dans les rues à chercher l’introuvable adresse sympathique.
Sympa, la serveuse l’était, finalement le repas aussi.
Retour à l’hôtel et au lit car la journée a été longue, la route aussi. Belle étape quand même.

www.brasilia-palavas.com/
Nous avons payé Euros 58