Esparron – Jouques

Départ vers 8h30 en direction de Jouques.
Notre chemin passe par Rians. Nous choisissons de continuer sur l’ancienne voie ferrée d’hier car le GR 99a qui passe à Esparron nous semble bien sportif pour les pèlerins que nous sommes. Nous redescendons donc longer la D561 jusqu’à la dite voie ferrée et trouvons le brouillard dans lequel nous avançons dans une visibilité particulièrement réduite.

0140

Traversons Rians et suivons la rive du Canal de Provence sur une route tranquille. Nous avons préalablement déjeuné lorsque nous avons rejoint le Canal.

0017

Nous retrouverons la D 561 plus à l’ouest et la suivrons quasiment jusqu’à Jouques.
Il est plutôt tôt dans l’après-midi et nous savons la chambre d’hôtes quelque peu isolée. C’est la raison pour laquelle nous allons faire un crochet pour visiter Jouques qui s’avère être un bourg bien agréable avec de belles maisons anciennes. Nous prenons un café à une terrasse à l’ombre avant de repartir sur la route D11 qui mène à la Tour où se trouve la Petite Borie où nous avons réservé table et gîte. Il fait chaud et notre parcours, bien que bref à partir de Jouques, est entrecoupé de petites haltes à l’ombre.

0152

Nous atteignons notre destination vers 16H30 et nous installons. Douche, lecture, préparation de l’étape du lendemain et dîner à la table familiale. Confort modeste mais il ne manque rien. La maison, pour des piétons,  est un peu éloignée du village, comme beaucoup de chambres d’hôtes.
J’ajoute que l’hôte est originaire de la vallée qui monte au Somport sur le chemin de St Jacques par Arles. Nous n’avons pas pu passer au Somport à cause de chutes de neige et sommes allés passer les Pyrénées à Roncevaux ! Nous promettons, et tiendrons, notre promesse d’avoir une pensée, à Santiago, pour cette famille.

Etape : « La Petite Borie » 13490 Jouques 04.42.67.65.93
Nous avons payé Euros 49 pour la nuit et Euros 20 pour le dîner p/personne.
http://petiteborie.free.fr/